Lien vers site de l'AgenceServices de garde - Info-SantéAutres sitesStatistiques régionales

Bébé allaités: Bienvenus dans nos lieux publics

 
L’influenza en quelques questions et réponses

Qu’est-ce que l'influenza ?

L'influenza, communément appelée grippe, est une infection des voies respiratoires causée par un virus. Elle se manifeste par :

  • une fièvre soudaine,
  • une toux sèche,
  • des douleurs musculaires,
  • de la fatigue,
  • un malaise généralisé important qui dure plusieurs jours.

La maladie peut se compliquer d’une pneumonie.

L'influenza évolue habituellement vers la guérison spontanée en cinq à sept jours, bien que la toux et la fatigue puissent persister deux semaines ou plus.

Les conséquences de l'influenza peuvent être très sérieuses pour les personnes particulièrement vulnérables.

Il est important de ne pas confondre l'influenza avec d’autres infections respiratoires banales, comme le rhume.

Quelles peuvent être les conséquences de l'influenza ?

L'influenza peut entraîner des conséquences graves tels la pneumonie, l’hospitalisation et le décès.

Ceci est particulièrement vrai chez les personnes âgées et chez les personnes ayant des problèmes de santé chroniques comme le diabète, l’asthme, le cancer, les maladies du cœur ou du rein.

Chaque année au Québec, l'influenza et ses complications entraînent entre 10 000 et 50 000 hospitalisations et causent plus de 1000 décès.

Comment se propage le virus de l'influenza ?

Le virus de l'influenza est extrêmement contagieux. Il se propage rapidement d’une personne à l’autre par l’émission de gouttelettes à l’occasion d’une toux ou d’un éternuement, ou encore par un contact avec des mains ou des objets contaminés. C’est pourquoi le lavage régulier des mains est important, en plus de la vaccination, pour prévenir la transmission de l'influenza.

La personne infectée est contagieuse 24 heures avant le début des symptômes, et jusqu’à une semaine par la suite.

Comment peut-on prévenir l'influenza ?

Par les mesures d’hygiène habituelles, tel le lavage des mains. Mais la vaccination est certes la mesure la plus efficace pour prévenir la transmission de la maladie.

Prévoyez-vous que l'influenza sera plus forte cette année ?

Il est difficile de prévoir l’ampleur de l'influenza avant la saison. Comme pour la quantité de neige à prévoir pour l’hiver prochain, on le saura après…

Que dois-je faire si j’attrape l'influenza ?

Il est recommandé de se reposer et de boire abondamment. Au besoin, prendre de l’acétaminophène ou de l’ibuprofène pour soulager la fièvre et la douleur.

L’aspirine (acide acétylsalicylique) est DÉCONSEILLÉE pour les enfants et les adolescents, car la combinaison grippe-aspirine a été associée au syndrome de Reye, une maladie grave du cerveau et du foie.

Dans certains cas, le médecin peut prescrire un médicament antiviral pour soulager vos symptômes. Ces médicaments ont le plus d’efficacité lorsqu’on les prend au début de l’infection.

Les antibiotiques n’ont aucun effet contre les maladies virales comme la grippe.

Si vous attrapez la grippe, il est recommandé d’éviter, dans la mesure du possible, les contacts avec les personnes âgées, les enfants et les personnes atteintes de maladies chroniques comme le diabète, l’asthme, le cancer, les maladies du cœur ou du rein.

Comment puis-je me procurer le vaccin ?

Pour recevoir le vaccin antigrippal, il suffit de s'adresser à votre médecin ou de vous informer à votre CLSC.

Pourquoi doit-on recevoir le vaccin contre l'influenza à chaque année ?

Parce que les virus qui causent l'influenza évoluent continuellement. Chaque année, l’Organisation Mondiale de la Santé identifie les trois souches du virus de l'influenza qui devraient être les plus communes. On met au point des vaccins antigrippaux en fonction de ces trois virus. La vaccination annuelle est donc recommandée pour que le corps humain fabrique des anticorps contre ces virus.

Est-ce que le vaccin offert actuellement contre l’influenza (grippe) protège contre le virus d’une éventuelle pandémie d’influenza ?

Non. Il protège seulement contre les virus de l’influenza qui devraient circuler cet automne dans la population. Si une pandémie survenait, un vaccin spécifique sera mis au point.

Qui devrait recevoir le vaccin contre l'influenza ?

Il est fortement recommandé et offert gratuitement aux personnes qui, en raison de leur âge ou de leur condition de santé, courent un risque plus élevé de complications. Ainsi, les personnes âgées de 60 ans et plus et les personnes de tout âge atteintes de certaines maladies chroniques (ex : une maladie du cœur, des poumons ou des reins, le diabète, le cancer, l’asthme) peuvent recevoir le vaccin gratuitement. Les enfants en bonne santé âgés de 6 à 23 mois peuvent aussi être vaccinés gratuitement.

Le vaccin est également recommandé et gratuit pour les personnes vivant sous le même toit que les malades chroniques, pour les personnes qui prennent soin des enfants de 0 à 23 mois ainsi que pour les travailleurs et bénévoles en contact avec les malades.

Toute autre personne peut recevoir le vaccin moyennant des frais minimes.

En combien de temps le vaccin devient-il efficace ?

La protection est maximale environ deux semaines après la vaccination.

Quelle est l’efficacité du vaccin ?

Comme n’importe quel autre vaccin, le vaccin antigrippal ne protège pas à 100 %. Lorsque l’on a bien évalué les souches en circulation, le vaccin prévient la grippe chez environ 70 à 90 % des enfants et des adultes en bonne santé. Chez les personnes âgées ou les personnes présentant une maladie chronique, le vaccin diminue de façon significative les risques de complications (ex : pneumonie), d’hospitalisation et de décès.

Est-ce que le vaccin peut me donner l'influenza ?

Non. Le vaccin ne donne jamais l'influenza, car il ne contient aucun virus vivant.

Le vaccin protège-t-il contre le rhume ?

Non. Le vaccin est efficace contre l'influenza, mais il ne protège pas contre le rhume ou d’autres infections respiratoires.

Pourquoi offre-t-on parfois le vaccin contre les infections à pneumocoque en même temps que le vaccin contre l'influenza ?

Le vaccin contre les infections à pneumocoque est gratuit pour les personnes de tout âge atteintes de certaines maladies chroniques ainsi que pour les personnes âgées de 65 ans ou plus. Ce vaccin peut être administré à n’importe quel moment de l’année. Cependant, il est fréquent que les infirmières et les médecins qui administrent le vaccin contre l'influenza profitent de cette occasion pour offrir en même temps le vaccin contre les infections à pneumocoque aux personnes ciblées. Habituellement, le vaccin est administré une seule fois.

Quelle est la différence entre la vaccination contre l'influenza et la vaccination contre les infections à pneumocoque ?

Influenza (grippe)

Infections à pneumocoque

Elle est causée par un virus.

Elles sont causées par une bactérie.

On doit se faire vacciner à tous les ans.

On se fait généralement vacciner une seule fois.

Le vaccin est gratuit pour les personnes de 60 ans et plus.

Le vaccin est gratuit pour les personnes de 65 ans et plus.

Le vaccin est gratuit pour les personnes atteintes de certaines maladies chroniques et leurs proches.

Le vaccin est gratuit pour les personnes atteintes de certaines maladies chroniques.

Le vaccin est gratuit pour les enfants âgés de 6 à 23 mois.

Le vaccin est gratuit pour l'entourage des enfants de moins de 2 ans.

Informations tirées du site WEB du ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec

 
© Gouvernement du Québec, 2015